Femmes Fortes | Protais Lumbu 2

Protais LUMBU 3, « Ma lutte pour la démocratie institutionnelle » (suite chapitre 2 et chapitre 3)

Protais LUMBU 3, « Ma lutte pour la démocratie institutionnelle » (suite chapitre 2 et chapitre 3)

Protais LUMBU 3, « Ma lutte pour la démocratie institutionnelle » est un ouvrage autobiographique, dans lequel est retracé la lutte de l’auteur aux cotés de ses collègues parlementaires de la 3ème législature, 2ème République pour l’instauration des pratiques démocratiques au Zaïre monopartiste, dont le Mouvement Populaire de la Révolution (MPR) constitutionnellement l’unique institution s’était vu élevé en Parti-Etat-Nation. Paragraphe 15. Du renouvellement des postes   a)  Le renouvellement des postes du Président et du 1er vice-président du conseil législatif.            A l’ouverture de la session parlementaire d’avril 1980, le Président ILEO ne reprit pas sa place au Conseil Législatif et c’est Monsieur NZONDOMYO a’DOKPE LINGO 1er vice-président qui présida la séance solennelle d’ouverture. Il en appela à notre sagesse pour que le renouvellement du bureau qui interviendrait incessamment puisse se dérouler sans susciter des passions. Il nous annonça qu’un changement allait intervenir dans la composition de l’assemblée étant donné qu’en plus du  commissaire du peuple décédé pendant les vacances parlementaires ; Monsieur GISARO MUHOZA, accidenté sur...

Protais LUMBU 2 (suite chapitre 3, chapitre 4 et 5)

Protais LUMBU 2 (suite chapitre 3, chapitre 4 et 5)

Dans cet ouvrage aussi autobiographique que le précédent est retracé en cinq chapitres, la personnalisation de l’auteur en « yeux, oreilles et bouche de la population » tant pendant ses vacances parlementaires de décembre 1975 et janvier 1976, qu’en sa défense de la jeunesse lors de l’audience accordé par le Président de la République à la JMPR/CVK le 05/02/1976 et enfin en l’exigence avec ses collègues parlementaire du bon comportement des autorités des forces armées dans le district de Tanganyika. Sous Section 14.MA VISITE A KASANGA, GROUPEMENT  DU SECTEUR  BALUBA.             Accueil par les chefs  KASANGA, KIBELE et KAHAMBO a l’entrée du village. – Animation par  le groupe choc Kasanga. Paragraphe 1er    LE RASSEMBLEMENT POPULAIRE a)        MA PRESENTATION ET QUELQUES INTERVENTIONS DIRIGEANT/ZONE ADJ/JMPR : Nous vous remercions pour votre accueil très chaleureux. Les uns se posent la question de savoir qui vous recevez, eh bien, nous vous présentons le Citoyen LUMBU MALOBA NDIBA, Commissaire du Peuple. Il est l’envoyé du Président de la République, il...

Protais LUMBU 2 (suite Sous section 13: Paragraphe 8 La journée du 24 janvier 1976 à Mbulula.

Protais LUMBU 2 (suite Sous section 13: Paragraphe 8 La journée du 24 janvier 1976 à Mbulula.

Dans cet ouvrage aussi autobiographique que le précédent est retracé en cinq chapitres, la personnalisation de l’auteur en « yeux, oreilles et bouche de la population » tant pendant ses vacances parlementaires de décembre 1975 et janvier 1976, qu’en sa défense de la jeunesse lors de l’audience accordé par le Président de la République à la JMPR/CVK le 05/02/1976 et enfin en l’exigence avec ses collègues parlementaire du bon comportement des autorités des forces armées dans le district de Tanganyika. Yeux, oreilles et bouche de la population de Tanganika (1975 – 1977) Paragraphe 8 LA JOURNEE DU 24 JANVIER 1976 A MBULULA. a) LE TELEGRAMME DE MON EPOUSE Le 24 janvier 1976, avant de quitter ma chambre à la paroisse, un télégramme me fut remis par le curé et le lisant, je remarquais qu’il m’était envoyé de Kinshasa par mon épouse. Elle m’informait de l’accouchement d’un mort-né par la Citoyenne NYUNGU Anastasie, épouse de mon grand-frère Athanase à Kinshasa. Ma tristesse était grande car...

Protais LUMBU 2 (Sous Section 13. Ma visite dans la Collectivité de Nyembo (du 20 au 26 janvier 1976)

Protais LUMBU 2 (Sous Section 13. Ma visite dans la Collectivité de Nyembo (du 20 au 26 janvier 1976)

Dans cet ouvrage aussi autobiographique que le précédent est retracé en cinq chapitres, la personnalisation de l’auteur en « yeux, oreilles et bouche de la population » tant pendant ses vacances parlementaires de décembre 1975 et janvier 1976, qu’en sa défense de la jeunesse lors de l’audience accordé par le Président de la République à la JMPR/CVK le 05/02/1976 et enfin en l’exigence avec ses collègues parlementaire du bon comportement des autorités des forces armées dans le district de Tanganyika. Yeux, oreilles et bouche de la population de Tanganika (1975 – 1977) Sous Section 13. MA VISITE DANS LA COLLECTIVITE DE NYEMBO (DU 20 AU 26 JANVIER 1976) Paragraphe 1er MON PASSAGE OBLIGE A MBULULA. Le 17 janvier 1976 alors que je me rendais à Makutano, le véhicule s’est trouvé pour raison d’état de routes de passer par Mbulula que nous avions atteint vers 12 heures.  Au rond point, où se situe la route vers Makutano, toutes les autorités de la place nous attendaient....

Protais LUMBU 2 : Yeux, oreilles et bouche de la population de Tanganika (1975 – 1977) (suite Chapitre 3, sous section 12)

Protais LUMBU 2 : Yeux, oreilles et bouche de la population de Tanganika  (1975 – 1977) (suite Chapitre 3, sous section 12)

Dans cet ouvrage aussi autobiographique que le précédent est retracé en cinq chapitres, la personnalisation de l’auteur en « yeux, oreilles et bouche de la population » tant pendant ses vacances parlementaires de décembre 1975 et janvier 1976, qu’en sa défense de la jeunesse lors de l’audience accordé par le Président de la République à la JMPR/CVK le 05/02/1976 et enfin en l’exigence avec ses collègues parlementaire du bon comportement des autorités des forces armées dans le district de Tanganyika. Sous Section 12. MA VISITE DANS LA COLLECTIVITE DE MAMBWE  DU  17 AU 20/01/1976.  Paragraphe 1er   L’IMPLICATION PERSONNELLE DU COMMISSAIRE DE  ZONE ASSISTANT LOMBOTO.             Tout a failli se compliquer ce 17 janvier 1976 n’eut été la détermination du Commissaire de Zone Assistant de me voir poursuivre ma tournée.              En effet, malgré les précautions et les avertissements faits à mon retour de Sola pour la conservation du carburant que j’avais moi-même acheté, un inconnu avait soutiré la presque totalité de la quantité conservée, me mettant...