Oliver Lumbu : « les Nations-Unies tiennent à préserver la paix en Rd-C »

Oliver Lumbu : « les Nations-Unies tiennent à préserver la paix en Rd-C »

Le destin de la République Démocratique du Congo préoccupe au plus haut niveau les pays membres du Conseil de sécurité des Nations-Unies. Ces derniers pensent qu’il est important de diligenter une enquête sur les violences qui ont eu lieu les 19 et 20 septembre dernier, à Kinshasa, de suite de la marche pacifique du Rassemblement des forces acquises au changement. Le Conseil veut voir clair et tient à déférer toutes les personnes concernées devant les cours et tribunaux pour que la justice soit faite. Le juriste-politiste rd-congolais Oliver Lumbu Muyenga a prêté sa voix à notre rédaction pour éclairer nos internautes sur cette démarche des Nations-Unies qui renferme plusieurs faces cachées. Lisez attentivement cet entretien :   Le Conseil de sécurité des Nations-Unies venait d’annoncer, ce mercredi 21 septembre de la mise en place d’un comité pour enquêter sur les morts du lundi 19 et mardi 20 septembre 2016, à Kinshasa. Comment avez-vous accueilli cette nouvelle ? C’est tout à fait normal. De nos jours, la société...

34ème anniversaire de l’’existence de l’UDPS

34ème anniversaire de l’’existence de l’UDPS

34ème anniversaire de l’’existence de...

Oliver Lumbu : « la réunification de l’UDPS est une réalité »

Oliver Lumbu : « la réunification de l’UDPS est une réalité »

Toujours optimiste et constant. Le Vice-Président inter-fédéral de l’UDPS Kibassa de l’ex. province du Katanga, Oliver Lumbu Muyenga croit à la réunification du premier parti politique de l’Opposition en République Démocratique du Congo –Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Au cours d’un entretien, il nous a rassuré que tout va très bien et que dans un bref délai, les ténors du parti seront face à la presse pour rendre public toutes les conclusions des consultations entamées il y a plus d’un semestre pour la réintégration de toutes les branches de leur parti politique. Il fustige la manipulation dont est victime les jeunes de la part des politiciens de tout bord. Il appelle cette catégorie sociale à l’éveil et à la prise en charge pour que leur avenir ne soit pas hypothéqué. Depuis plus d’un semestre l’actualité est aussi consacrée par la réunification de l’UDPS. Pensez-vous que cela sera possible ? La réunification de L’UDPS est un processus et nous évoluons positivement....

Chapitre 28. De l’exigence de mes collègues  Fondateurs à me prendre à Kongolo ;

Chapitre 28. De l’exigence de mes collègues  Fondateurs à me prendre à Kongolo ;

Texte tiré de l’ouvrage : PROTAIS LUMBU 4. «Mon apport dans le Triomphe de la démocratie multipartiste’ » Informé de l’arrivée du Fokker à Kongolo, je me rendis à l’aéroport et vis sortir de l’avion les Gouverneurs Koyagialo du Shaba, Mpambia du Kasaï Oriental mais aussi les fondateurs Ngalula, Tshisekedi, Lusanga, Kibassa, Mpindu et Kanana. Le fondateur Tshisekedi ne tarda pas à me dire que “Nous avons exigé que nous venions vous prendre ici chez vous à Kongolo avant de nous rendre à Gbadolite. Ne vous ayant pas rencontré à Lubumbashi, ces gens voulaient que nous vous laissions ». Mon ami Lusanga me répéta cela dans l’avion qui se posa aussi à l’aéroport de Kavumu/Bukavu pour prendre le fondateur Birindwa. Aussitôt que nous avions été logés au motel Nzekele, le fondateur Bossasse, cette fois- ci présent à Gbadolite, nous avait présenté la note au Président Fondateur préparée par lui et approuvée par le Conseiller Spécial Nkema pour le remercier et lui promettre notre soumission. Le...

Chapitre 27. De mon invitation à Kinshasa par le Président Mobutu

Chapitre 27. De mon invitation à Kinshasa par le Président Mobutu

  Texte tiré de l’ouvrage : PROTAIS LUMBU 4. «Mon apport dans le Triomphe de la démocratie multipartiste’ » Dès l’annonce de la programmation du vol, la sous région se préoccupa de la réservation de ma place. Le jour du voyage, le Commissaire de Sous Région Assistant qui faisait l’intérim m’accompagna jusqu’abord de l’appareil. A Lubumbashi je fus reçu par le protocole de la région qui m’installa dans une villa de la Gécamines sur l’avenue Kamanyola ; la même villa dans laquelle était logé le fondateur Joseph Ngalula lors de mon passage à Gbadolite en mars 1987. Mon séjour était complètement à la charge du gouvernorat. Une voiture de la brasserie Simba avait été mise à ma disposition. Elle m’avait permis à visiter facilement mes enfants au Bel air pendant que leur mère se trouvait encore abord du train courrier Kalemie-Lubumbashi. Le lendemain il m’avait été demandé de rencontrer le Gouverneur qui après m’avoir souhaité un bon séjour à Lubumbashi me dit qu’il n’était pas...