Protais Lumbu 7: De ma nomination au gouvernement Birindwa et la création de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social National (Udps/N). Suite

Protais Lumbu 7: De ma nomination au gouvernement Birindwa et la création de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social National (Udps/N). Suite

D. DE LA PROMOTION DU COMMERCE EXTERIEUR. La promotion du commerce extérieur s’était effectuée par la participation du Zaïre aux Foires et Expositions et par la relance de ses commissions ad hoc que sont : la Commission Nationale des Mercuriales, la commission chargée de la commercialisation de la Mitraille et le Comité de Facilitation du Commerce Extérieur. I. LA PARTICIPATION AUX FOIRES ET EXPOSITIONS Le Zaïre avait été invité à participer du 22 juin au 02 juillet à la Foire du Caire, du 3 juin au 07 juillet à celle de Ndola, du 31 juillet au 8 août à celle du Rwanda, du 28 août au 05 septembre 1993 à celle de Bujumbura, du 07 août au 11 novembre à l’exposition de Taejon, du 22 octobre au 31 octobre à la Foire afro-arabe à Tunis, du 29 octobre au 15 novembre 1993  à la foire de Kampala, à la foire du Bénin.   Pour des raisons d’ordre technique et financier, le Zaïre n’a pas pu...

Protais Lumbu 7: De ma nomination au gouvernement Birindwa et la création de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social National (Udps/N). Partie 1

Protais Lumbu 7: De ma nomination au gouvernement  Birindwa et la création de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social National (Udps/N). Partie 1

I. DE MA NOMINATION AU GOUVERNEMENT BIRINDWA A. DE CIRCONSTANCES   I) LA TENUE DU CONCLAVE DU PALAIS DE LANATION Complètement contesté par l’UDPS et l’Union Sacrée qui voulaient que les problèmes de l’Etat ne soient traités que par des structures réellement instituées par la Conférence Nationale Souveraine, le Conclave accepté auparavant par Monseigneur MONSEGWO, Président du Haut Conseil de la République se tint sans lui. A l’issue du Conclave un Premier Ministre fut désigné, Il forma un gouvernement qui eu effectivement les pouvoirs à l’intérieur du pays mais malheureusement contesté  à l’extérieur ou il devait se battre contre celui issu de la Conférence Nationale Souveraine. Au vu des documents du conclave, quatre points suivants avaient été traités. Le Rapport final du conclave politique tenu au Palais de la Nation du 9 au 18 mars 1993. La Déclaration solennelle du conclave politique tenu à Kinshasa Le Discours de Monsieur MANDUNGU BULA NYATI, Président du Comité de Suivi du conclave politique national à la réunion...

Oliver Lumbu: « Bon et heureux anniversaire Papa ! »

Oliver Lumbu: « Bon et heureux anniversaire Papa ! »

Même si le monde était à refaire je vous choisirai encore pour père, vous êtes le modèle idéal d’un père pour tous les enfants de la terre, Vous avez fait de nous des hommes battants, des hommes de rigueur et de discipline, des hommes de principe ! Vous nous avez appris a nous en sortir et savoir prendre position en toute indépendance face a n’importe quel événement ou situation qui adviendrait, vous avez fait de nous des HOMMES. Vous êtes mon modèle de lutte juste et non Aviolente, vous êtes une personnalité légendaire de valeur, vous portez en vous la récompense de vos services, le charme de vos peines et le prix de vos dangers, vous ne devez attendre votre moisson, la destinée de votre nom que du temps , ce juge incorruptible qui fait justice à tous, Que le bon Dieu vous comble de grâce et bénédiction et qu’il vous accompagne encore et toujours dans toutes vos entreprises !!! BON ET HEUREUX ANNIVERSAIRE PAPA...

Protais LUMBU 6 (3ème partie ) : MON MANDAT AU STOP DE L’USOR

Protais LUMBU 6 (3ème partie ) : MON MANDAT AU STOP DE L’USOR

O. LE 06/03/93 : ASSEMBLEE GENERALE DE L’UNION SACREE RADICALE. Présidence : MBENZA THOUBI Heure : 10h30’ – 14h30’. Lieu : Permanence de l’UDPS/12ème Rue/Limete.   LISTE DES PRESENCES. Photocopie de la liste de présences.       Docteur MPIANA Christophe SYLIZA (S.C.) François TSHIBANGU ASZ (association) Placide MUKONKOLE Les amis de la Voix d’Amérique Prof. KALELE KABILA UDPS Rosi MALEBO Sec Perm. NGOMA Maurice PDSC Dr MUKEBA Crispin SOGOZ (Sc) EWANGA TSENKUGE UDPS NGOY LUKANGU UED. EZUNGA Pamphile                       ACL (MBL) MULUNGA TONI                          OFEM Jean Faustin NGANDU NT.           DYEZA TSHIBAMBE NTOMBOJI              PNL MULEGHA Jacques                      MRD MBAYA Alfred                              PDRC(Prés. Nat. 296 Me MATUKA K.S.                         P.P.(RPP) Sec. Gén. Paul Lambert TESELE                  FCB KUMAKAMBA MIMBOSO             PP-CPA WETU ADIAMBE                          PP/PDP Prof. Dr. KUNYIMA                       USZ Simon YUMA KAPALANGAO        SYTRACOM (Sc) Prof. KAMBUY Anaclet                 PPA Lubumbashi KAMBULATA KAYUNGU              RTP KINWA MANDJASHA          PDSCO KALOMBO MUTUMBA Celestin    SYTRACOM/CDT ILUNGA MUKENGESHAY             UDZ TAMBWE AMANI                         ANAVIR Me KALOMBO YOMBO                PACONA NJILA TUKUMBANE Léonard        ASD Président BAMPENDE LUKENGU                CONAMAFET Pierre KALONGO                         ASS. AGEC Léonard TSHIBWABWA                CREDO Albert SAIDI...

Protais LUMBU 6 (2ème partie ) : MON MANDAT AU STOP DE L’USOR

Protais LUMBU 6 (2ème partie ) : MON MANDAT AU STOP DE L’USOR

D. LE 17/02/1993 :L’EXAMEN PAR LE BUREAU DE L’UNION SACREE DE QUATRE PROPOSITIONS DE MGR MONSENGWO ET DU DOCUMENT LOSEKE POUR RESOUDRE LA CRISE. Présidence : André BOBOLIKO Lieu      : Palais du Peuple Heure   : 17 h Les quatre propositions du Monseigneur BOBOLIKO : On peut siéger et il nous a été dit qu’il y a quatre propositions. MWAMBA : En ce qui concerne la coupure de 5 millions, le 20 serait la dernière date. BADIBANGI : Il rappelle au bureau que dans la déclaration du 15 février, le point 5 déclare le soutien de la démonétisation. Dans le rapport de Gbadolite, il y a 2 alternatives. Piège au Hcr ? Piège à l’Union Sacrée ? Il y a eu Conférence Nationale : Monseigneur propose les plates-formes comme pour remplacer le Hcr. L’Union Sacrée est affaiblie. On a l’impression que l’Occident a compris mais Mgr le Président qui connaît le cadre institutionnel dans lequel il insiste. On sanctionne celui qui a commis la faute. Le Prélat doit nous guider vers les solutions...