Dakar Fashion week : Adama Paris appelle les autorités sénégalaises à la soutenir

Dakar Fashion week : Adama Paris appelle les autorités sénégalaises à la soutenir

Voilà douze ans que la Dakar Fashion week a lieu dans la capitale sénégalaise. Si l’évènement, qui réunit des créateurs venus du monde entier, est très connu à l’international, il n’est en revanche pas soutenu par les autorités sénégalaises. La styliste Adama Paris, créatrice de ce Forum de la mode, appelle le gouvernement à s’impliquer davantage pour que Dakar devienne la capitale de la mode africaine. A Dakar, Que Dakar devienne la capitale de la mode africaine. Tel est le rêve d’Adama Paris, créatrice de la Dakar Fashion week. La styliste sénégalaise n’a pas hésité à exprimer sa colère contre les autorités sénégalaises, qui ne l’ont jamais soutenu pour cet évènement réunissant des stylistes du monde entier. Lors de la conférence de presse, mercredi  18 juin soir, de cette douzième édition de la Dakar Fashion week, en compagnie d’une dizaine de créateurs, aux Almadies, Adama Paris en a profité pour taper du poing sur la table. « C’est bien que le gouvernement soit heureux qu’un...

Protais LUMBU 2 (suite chapitre 3, chapitre 4 et 5)

Protais LUMBU 2 (suite chapitre 3, chapitre 4 et 5)

Dans cet ouvrage aussi autobiographique que le précédent est retracé en cinq chapitres, la personnalisation de l’auteur en « yeux, oreilles et bouche de la population » tant pendant ses vacances parlementaires de décembre 1975 et janvier 1976, qu’en sa défense de la jeunesse lors de l’audience accordé par le Président de la République à la JMPR/CVK le 05/02/1976 et enfin en l’exigence avec ses collègues parlementaire du bon comportement des autorités des forces armées dans le district de Tanganyika. Sous Section 14.MA VISITE A KASANGA, GROUPEMENT  DU SECTEUR  BALUBA.             Accueil par les chefs  KASANGA, KIBELE et KAHAMBO a l’entrée du village. – Animation par  le groupe choc Kasanga. Paragraphe 1er    LE RASSEMBLEMENT POPULAIRE a)        MA PRESENTATION ET QUELQUES INTERVENTIONS DIRIGEANT/ZONE ADJ/JMPR : Nous vous remercions pour votre accueil très chaleureux. Les uns se posent la question de savoir qui vous recevez, eh bien, nous vous présentons le Citoyen LUMBU MALOBA NDIBA, Commissaire du Peuple. Il est l’envoyé du Président de la République, il...

Protais LUMBU 2 (suite Sous section 13: Paragraphe 8 La journée du 24 janvier 1976 à Mbulula.

Protais LUMBU 2 (suite Sous section 13: Paragraphe 8 La journée du 24 janvier 1976 à Mbulula.

Dans cet ouvrage aussi autobiographique que le précédent est retracé en cinq chapitres, la personnalisation de l’auteur en « yeux, oreilles et bouche de la population » tant pendant ses vacances parlementaires de décembre 1975 et janvier 1976, qu’en sa défense de la jeunesse lors de l’audience accordé par le Président de la République à la JMPR/CVK le 05/02/1976 et enfin en l’exigence avec ses collègues parlementaire du bon comportement des autorités des forces armées dans le district de Tanganyika. Yeux, oreilles et bouche de la population de Tanganika (1975 – 1977) Paragraphe 8 LA JOURNEE DU 24 JANVIER 1976 A MBULULA. a) LE TELEGRAMME DE MON EPOUSE Le 24 janvier 1976, avant de quitter ma chambre à la paroisse, un télégramme me fut remis par le curé et le lisant, je remarquais qu’il m’était envoyé de Kinshasa par mon épouse. Elle m’informait de l’accouchement d’un mort-né par la Citoyenne NYUNGU Anastasie, épouse de mon grand-frère Athanase à Kinshasa. Ma tristesse était grande car...

Protais LUMBU 2 (Sous Section 13. Ma visite dans la Collectivité de Nyembo (du 20 au 26 janvier 1976)

Protais LUMBU 2 (Sous Section 13. Ma visite dans la Collectivité de Nyembo (du 20 au 26 janvier 1976)

Dans cet ouvrage aussi autobiographique que le précédent est retracé en cinq chapitres, la personnalisation de l’auteur en « yeux, oreilles et bouche de la population » tant pendant ses vacances parlementaires de décembre 1975 et janvier 1976, qu’en sa défense de la jeunesse lors de l’audience accordé par le Président de la République à la JMPR/CVK le 05/02/1976 et enfin en l’exigence avec ses collègues parlementaire du bon comportement des autorités des forces armées dans le district de Tanganyika. Yeux, oreilles et bouche de la population de Tanganika (1975 – 1977) Sous Section 13. MA VISITE DANS LA COLLECTIVITE DE NYEMBO (DU 20 AU 26 JANVIER 1976) Paragraphe 1er MON PASSAGE OBLIGE A MBULULA. Le 17 janvier 1976 alors que je me rendais à Makutano, le véhicule s’est trouvé pour raison d’état de routes de passer par Mbulula que nous avions atteint vers 12 heures.  Au rond point, où se situe la route vers Makutano, toutes les autorités de la place nous attendaient....

« Benkirane Dégage » : Les Propos Sexistes Du Premier Ministre Suscitent L’indignation Au Maroc.

« Benkirane Dégage » : Les Propos Sexistes Du Premier Ministre Suscitent L’indignation Au Maroc.

  Après des propos rétrogrades sur le rôle et la place des femmes dans la société, le Premier ministre marocain a suscité l’indignation de militants associatifs et de responsables politiques qui ont exprimé mardi, devant le Parlement, leur colère. « Benkirane, ça suffit ! », « Benkirane dégage, le Maroc n’est pas à toi ! » À l’appel de la « Coalition civile pour l’application de l’article 19 de la Constitution », environ 200 personnes, brandissant pour certaines casseroles et cuillères, ont marqué leur courroux contre Abdelilah Benkirane, Premier ministre marocain et chef du parti Justice et développement (PJD). « Sa vision rétrograde, nous ne l’accepterons jamais ! Nous refusons cette humiliation de la part d’une personne qui considère les femmes comme des ‘lustres de maison' », a déclaré Nouzha Skalli, l’ancienne ministre de la Famille. La semaine passée, s’exprimant devant le Parlement, Abdelilah Benkirane avait ouvertement regretté l’évolution de la société marocaine, fustigeant « le modèle européen » et louant le « rôle sacré » de la femme au foyer. « Il y a un problème par...