Revue de presse du jeudi 17 octobre 2019

REVUE DE PRESSE DU JEUDI 17 OCTOBRE 2019

L’actualité reste dominée ce matin par le lancement par le Chef de l’Etat, du programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté.

Forum des As pour commencer écrit en manchette : « Lutte contre la pauvreté, FATSHI appelé à placer le curseur sur l’agriculture ». Selon le confrère, le Président de la République, Félix TSHISEKEDI a lancé hier mercredi 16 octobre, son ambitieux « Programme accéléré de lutte contre la Pauvreté et les inégalités » dans le pays. La cérémonie s’est déroulée au pittoresque lac Ma vallée, situé dans la commune de Mont-Ngafula, en présence d’un parterre d’invités triés sur le volet, parmi eux, les chefs des corps constitués, des membres de deux chambres du parlement et des ambassadeurs en poste à Kinshasa. Félix Tshisekedi précise que son programme poursuit deux objectifs. D’abord, réduire les inégalités sociales. Ensuite, accélérer les programmes traditionnels porteurs des résultats plus lents.

Sur le même sujet, l’Avenir titre à la Une : Un pays immensément riche avec une population extrêmement pauvre » TSHISEKEDI déterminé à combattre ce paradoxe ». Selon le confrère, ce lancement a permis au chef de l’État de mettre en exergue certaines statistiques qui expriment ce paradoxe cité ci haut. Félix TSHISEKEDI promet de combattre ce paradoxe avec les moyens que peut générer le pays et avec l’appui des amis de la RDC, a indiqué le tabloïd. Ce programme lancé par le Chef de l’Etat vise à ce que 20 millions de congolais vivants en milieu rural et périurbain dans les 145 territoires de notre pays quittent la pauvreté dans les 5 prochaines années.

Ce programme ne sera effectif que par l’amélioration de l’accès des populations rurales aux infrastructures et services socioéconomiques de base, à la promotion des économies rurales et périurbaines et enfin par le renforcement des capacités en gestion axée sur les résultats de développement au niveau national, provincial et local, conclut le quotidien.

Bientôt une usine de fabrication et montage du smartphone « Motema » en RDC. Selon Top Congo Online qui relaie cette information, le ministère de l’industrie a levé l’option d’appuyer le montage d’une usine de fabrication et d’assemblage des smartphones dénommé Motema en RDC. Une décision à l’issue de la rencontre, mercredi 16 octobre, entre Julien Paluku, ministre de tutelle et Dieudonné Kayembe, directeur général de la Start-up Flechtech et concepteur de cette marque de terminaux.

« Ce que nous voulons, ce que nous avons cherché depuis tout ce temps, c’est effectivement cet appui là pour arriver à produire localement », s’est félicité Dieudonné Kayembe qui espère élargir sa production à l’échelle nationale.

 

Opposition en RDC : La fissure se confirme ! s’exclame Election.net.

A en croire ce média d’informations en ligne, on ne sait plus sur quel pied danser avec l’opposition congolaise. Le processus de divorce avance sans ambages. Il y a une semaine, le groupe parlementaire MS-G7 se disait favorable à la désignation d’un porte-parole de l’opposition. Le groupe avait même saisi les présidents de deux chambres du parlement quant à ce.

Ce mardi, une faction de l’opposition prend le groupe parlementaire MS-G7 à contre pieds. La Dynamique pour la Vérité des urnes exprime sa désapprobation de la démarche de leurs collègues.

Dans une correspondance parvenue à Election-net, la DVU se dit “désagréablement surprise de la démarche du groupe parlementaire MS-G7 au bureau de l’assemblée Nationale et du Sénat pour la désignation du porte-parole de l’opposition “.

Ce mouvement de soutiens de Martin Fayulu, qui se considère comme le vainqueur de la présidentielle du 30 décembre, qualifie la démarche du groupe parlementaire MS-G7 de haute trahison envers la nation.

“la dynamique pour la vérité des urnes fustige cette imposture qui tend maladroitement à légitimer Félix Tshisekedi et dénonce ce qu’elle considère comme une énième trahison des acteurs politiques congolais, un complot monté contre le peuple congolais pour enterrer définitivement sa volonté souveraine exprimée lors des élections du 30 Décembre 2018 et dont le cheval de bataille de la DVU ”, écrivent les fayulistes.

RDC :  »Le PPRD se bat pour récupérer le pouvoir », déclare un haut cadre du parti de l’ex président Kabila, rapporte 7sur7.cd

Selon ce média en ligne, le secrétaire permanent adjoint du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, (PPRD), Ferdinand Kambere, a déclaré mercredi 16 octobre 2019, que sa formation politique se prépare pour récupérer le pouvoir.

Déclaration faite par Ferdinand Kambere dans son mot de circonstance à l’occasion de l’ouverture de la formation des cellules de base de l’ancien parti présidentiel. « Le PPRD se bat pour récupérer le pouvoir. Est-ce que c’est contraire à la Constitution ? Non, encore que nous sommes un parti du peuple », a déclaré Ferdinand Kambere.

 L’hebdomadaire Business et Finances titre à la Une : « Minerais de la RDC, le jeu subtil de Kigali ». Le journal informe que le Rwanda est dans la perspective du forum minier régional dont le thème de la conférence et le calibre des participants suscitent des interrogations et des inquiétudes. Le journal s’interroge, faut-il voir en cela une vraie menace pour la RDC et ses ressources naturelles ? La démonstration sera faite lors du forum qui se tiendra à Kigali du 28 au 29 octobre où le conseil rwandais des mines, du pétrole et du gaz sera l’hôte de cette première édition de cette conférence minière régionale organisée par spintelligent, un producteur d’exposition et conférences, basé au cap en Afrique du sud.

femmefortes.com

 

 

 

Laisser un commentaire


× Comment puis-je vous aider ?