La femme élève la voix

La femme élève la voix

12 Sep, 2013

Aux concertations nationales, la désignation, hier, des 25 membres des bureaux permanents et transversaux des commissions ainsi que des groupes en fonction des 5 thématiques a revêtu un cachet particulièrement féminin. Marginalisées dès l’entrée de jeu avec 2 membres seulement retenues, les femmes se sont révoltées avant d’arracher la représentation de 2 d’entre elles dans chaque bureau.

eve-bazaiba2

La victoire réside en ce que la majorité sociologique des Congolais a été entendue pour une question de forme et de procédure, ce qui suppose que pour des problèmes de fond, les Congolaises seront entendues et comprises. Surtout la spontanéité avec laquelle elles ont été répondues présage d’un avenir radieux pour la cause féminine en RDC. C’est déjà une significative avancée ; étant donné que nul ne pourrait mieux défendre la femme qu’elle-même. Nous rappellerons, volontiers, que la justification de ces assises tient de l’impératif de mettre la fin à la guerre imposée au pays dans les Kivu et en Ituri, où des femmes sont des principales victimes, par le biais de l’esclavagisme sexuel et des viols divers.

 

Les discussions qui s’engagent impliquent, donc, au plus haut point la femme. Raison pour laquelle sa voix ne peut être étouffée. Dorénavant, on devrait compter avec la Congolaise pour résorber la crise en RDC.

 

femmefortes.com

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire